Reconnaitre le besoin de guérir nos traumatismes

« En vérité toutes nos vies sont en étroite interdépendance. Chacun est pris dans un réseau de liens mutuels, dans un unique vêtement de destinée. Tout ce qui atteint l’un directement, atteint les autres indirectement. Je ne pourrai jamais être ce que je devrais être tant que vous ne serez pas ce que vous devriez être, et vous ne pourrez jamais être ce que vous devriez être tant que je ne serai pas ce que je devrais être. C’est la structure interdépendante de la réalité. « Martin Luther King » »

 

Extrait du livre « réveiller le tigre de Peter A . Levine

Les cultures, modernes, à commencer par la nôtre, sont victimes de la croyance selon laquelle « endurer » serait synonymes d’être fort et qu’il serait héroïque de poursuivre notre route comme si de rien n’était, en dépit de la gravité de nos symptômes. Grace à notre capacité de rationaliser, nous pouvons donner l’impression de pouvoir sortir d’un évènement grave, sans une égratignure ! Nous continuons notre chemin en serrant les dents, comme si rien ne s’était passé.

Cette règle sociale qui nous pousse à nous comporter en « superman – superwoman »  porte en réalité préjudice à l’individu et à la société concernés.  Continuer notre vie sans transformer nos expériences traumatisantes, notre apparente solidité n’est qu’un leurre.

Dans l’ombre les effets s’amplifient, se consolident se chronicisent et les réponses inachevées, figées dans le système nerveux, deviennent des bombes à retardement qui un jour se déclencheront.

Il appartient aux êtres humains d’utiliser les outils et les soutiens nécessaires pour désamorcer ces bombes. Faute de quoi ils continueront à s’effondrer d’une manière inexplicable. Le véritable héroïsme consiste à reconnaitre ses traumatismes et non à les supprimer ou les dénier.

La déconnexion corps-âme-esprit , la dissociation émotionnelle  et sensorielle sont des conséquences importantes du stress post traumatique .

 

Je suis obsédé(e) par ce qui m’est arrivé, ce que j’ai vu, je n’arrête pas d’y penser ! Je suis angoissé(e), je ne dors plus, je ne vis plus….

je veux me libérer de mes mémoires inadaptées, anxiogènes …..

je veux me sentir en paix…..

  Cliquez ici

 

 

 

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *