La sophrologie, ça peut tout soigner

Fausses idées sur la sophrologie

grâce à la sophrologie

Le concept très actuel de « sophrothérapie » laisse entendre que l’on peut tout soigner grâce à la sophrologie. Si c’était le cas, il n’y aurait que des écoles de sophrologie à la place des hôpitaux !

En agissant sur l’ensemble de notre corps (et sur ses enveloppes subtiles) plutôt que sur une partie affectée, la sophrologie améliore grandement notre santé ; mais elle ne nous empêche pas de tomber malade, n’en déplaise aux marchands d’illusions ! Il y a de l’arrogance à penser que l’on connait les lois de la nature et de la santé, qu’on a tout pouvoir sur elle et qu’on ne sera jamais malade.

La maladie et la mort sont des processus naturels qui nous permettent de prendre conscience de notre vraie nature et d’évoluer vers sa connaissance. Si nous pouvons évoluer sans passer par ces processus désagréables, tant mieux pour nous, mais ce n’est pas toujours le cas.

La sophrothérapie va nous soulager et nous aider à éviter de nombreux problèmes de santé, c’est déjà considérable.

Mais il y a des causes de maladie ou des raisons d’être malade, qui nous dépassent largement et face auxquelles nous devons rester humbles. Nous devons les accepter dans le calme et la sérénité, en nous tournant vers ce qui est plus grand que nous pour comprendre et être guidé.

Là encore la sophrologie (la méditation notamment) va nous aider à surmonter l’épreuve, mais ne nous dispensera pas d’y faire face, pour tenter de nous faire comprendre ce que nous avons à apprendre et pour modifier nos pensées, nos sentiments et notre comportement en conséquence.

Être SOPHROLOGUE c’est facile et ça paye bien

certification sophrologie

Doublement faux !

… enfin, ça dépend de quel type de sophrologue on parle !

avec 3 cours et 2 mois de stage comme on le voit parfois aujourd’hui, c’est facile de devenir « certifié » en sophrologie. C’est juste un peu dangereux pour les élèves …

Se former sérieusement à la sophrologie est difficile ; ça demande du temps et de l’argent. Enseigner la sophrologie correctement nécessite beaucoup d’expérience, pour ressentir et comprendre ce dont chaque personne à besoin. 

Une formation sérieuse se déroule sur au moins 3 ans, avec un travail personnel en parallèle avec un professionnel reconnu

Concernant la rémunération, à moins d’être une vedette du télé-sophro, d’être beau comme un dieu (une déesse, au choix) ou d’avoir un énorme charisme naturel , si on paye sa salle, ses charges et la TVA, on est content quand on atteint le SMIC à la fin du mois !

La plupart des sophrologues exercent un autre métier à côté, ou ont fait un gros héritage, ou vivent avec une personne qui gagne bien sa vie et les aime beaucoup 😉

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *