LE CERVEAU PENDANT LE CONFINEMENT

Le saviez vous, tout individu qui adopte une attitude mentale passive annihile graduellement ses performances intellectuelles. Tout effort cérébral lui devient pénible et se traduit par des résultats de plus en plus médiocres. Dans les cas les plus extrêmes, il devient progressivement incapable d’exercer son potentiel de réflexion.

Pour votre propre bien, nous vous conseillerons toujours d’entretenir vos facultés intellectuelles en vous adonnant à la lecture, à la réflexion et à la méditation. En ce sens, il est est important d’éviter de passer trop de temps à vous « évader » devant un écran de cinéma, de télévision, d’ordinateur ou de smartphone, car cela amoindrit à long terme nos processus mentaux et porte atteinte à notre pouvoir de concentration. Pour prendre une autre analogie, il est vrai qu’il est plus facile de regarder quelqu’un travailler que de le faire soi même. Pourtant la satisfaction que procure l’activité, qu’elle soit physique ou mentale, est beaucoup plus grande que celle que l’on éprouve dans la passivité ou le laxisme. Bien évidemment il est important de se réserver des périodes de repos et de distraction, car elles constituent une nécessité pour se changer les idées et se régénérer sur tous les plans. Cependant, il est important que de telles périodes ne doivent pas devenir systématiques et donner lieu à une indolence maladive, ce qui constitue en soi une pathologie .

Prenez grand soin de vous

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *