SE SÉPARER POUR POUVOIR TISSER LES LIENS

Se séparer…. pour conjuguer

 

Sortir du phantasme « tu es tout pour moi, je suis tout pour toi » l’idéal de l’amour imaginaire !

Se séparer et avoir les moyens de choisir ses proches au lieu de les subir, l’idée n’est pas neuve.

Rousseau disait déjà que « l’enfant devenu adulte était désormais apte à nouer d’autres liens avec ses parents, consciemment et librement, voulus cette fois ».

Dans son discours sur l’inégalité parmi les hommes, il précisait « chaque famille devient une petite société d’autant mieux unie que l’attachement Continuer la lecture

Spread the love

NOURRITURE ET JALOUSIE

Les enfants trop gros sont trop nombreux. certains disent qu’ils veulent maigrir , d’autres pas. Quel que soit le cas, on ne peut pas faire l’économie d’écouter l’enfant, car on ne met pas un enfant « au régime » sans risque, l’échec du régime n’étant pas le plus grave!

Tout enfant obèse a probablement vécu plus d’une fois cette scène quand il était nourrisson : Il pleure, sa mère pense qu’il a faim et elle à probablement raison, elle lui donne le sein ou le biberon, comme il n’arrête pas de pleurer Continuer la lecture

Spread the love

LES SYSTÈMES HUMAINS

La famille vie des changements historiques et sociaux de son temps.  Elle vit des crises et cherche des solutions

  • La réciprocité, c’est donner et recevoir

  • Dans la famille existent divers rangs, rôles et fonctions

Les systèmes humains, forment une dynamique qui est formée de personnes en interaction intense, de telle sorte que le comportement d’un membre affecté et, est affecté par celui de l’autre.

Tout système favorise d’autres arrangements, ce que nous nommons des sous-systèmes.  Par exemple, Continuer la lecture

Spread the love

UNE FAMILLE SAINE, UN ART DE VIVRE

La famille saine , un art de vivre !

C’est celle qui peut répondre à la double nécessité de donner un sentiment d’appartenance et en même temps de favoriser l’autonomie de ses membres.  Elle sait se préparer à n’importe quel défi. Elle s’enrichit des apports positifs de Continuer la lecture

Spread the love

SYSTÈMES DE FAMILLE : La famille trop ouverte

Selon la pensée systémique, selon Adalberto de Paula Barreto

LA FAMILLE TROP OUVERTE (permissive)

La famille trop ouverte (permissive) de son côté, peut donner naissance à des individus fragiles, craintifs, sans racines, ce qui les empêche de développer une vision personnelle et par la suite une vision familiale et communautaire. quelques-uns de ses membres, développent une personnalité « anarchistes » . Et d’autres, à cause du manque de modèles d’autorité

Spread the love

LES SYSTÈMES DE FAMILLE – la famille fermée

Selon la pensée systémique, il a été repéré différents systèmes de familles

La famille fermée à l’échange d’information avec le milieu, fermée par conséquent aux transformations, est limitée par une structure rigide, marquée par l’incapacité à faire face aux exigences de la vie qui confronte chaque jour un nouveau défi. Elle est autoritaire dans ses manières de prendre des décisions, de contrôler le pouvoir. Elle se maintient ainsi pour ne pas accepter la différence.

Une famille trop fermée favorise la formation d’enfants immatures

Les règles sont inadéquates, excessives et injustes. Il est interdit d’aborder certains sujets. Certaines expressions ne sont pas permises. une manière bien précise de se comporter est obligatoire ou interdite à tous, ou encore, à certains membres de la famille (en fonction de l’age, du sexe, etc) Continuer la lecture

Spread the love

La famille, espace de souffrance

extrait du livre La thérapie Communautaire de Adalberto de Paula Barreto

Certaines familles, à l’arrivée d’un enfant, agissent comme si elles ne comprenaient pas que l’être vivant qu’elles viennent d’accueillir à besoin d’affection, de tendresse pour se sentir en sécurité.

Cette structure familiale, n’a pas assez de souplesse pour intégrer le nouveau, le différent, l’enfant qui désire faire partie de cette famille……sa famille

La structure de ces relations familiales est fondée sur des fonctions fixes, des tâches à accepter, le respect de devoir, les obligations à satisfaire. Il n’y a pas d’espace pour la créativité, l’improvisation. Tout fonctionne comme s’il existait une logique efficiente, qui n’a pas besoin d’être modifiée. Tout changement tenter par l’enfant est bientôt considéré comme une menace de l’équilibre familial.

Cette attitude est ressentie par l’enfant comme le rejet de son existence, puisque ces opinions ne sont pas prises en considération. Il commence alors a se sentir comme un corps étranger et le milieu familial devient Continuer la lecture

Spread the love