LES SYSTÈMES DE FAMILLE – la famille fermée

Selon la pensée systémique, il a été repéré différents systèmes de familles

La famille fermée à l’échange d’information avec le milieu, fermée par conséquent aux transformations, est limitée par une structure rigide, marquée par l’incapacité à faire face aux exigences de la vie qui confronte chaque jour un nouveau défi. Elle est autoritaire dans ses manières de prendre des décisions, de contrôler le pouvoir. Elle se maintient ainsi pour ne pas accepter la différence.

Une famille trop fermée favorise la formation d’enfants immatures

Les règles sont inadéquates, excessives et injustes. Il est interdit d’aborder certains sujets. Certaines expressions ne sont pas permises. une manière bien précise de se comporter est obligatoire ou interdite à tous, ou encore, à certains membres de la famille (en fonction de l’age, du sexe, etc)

Les gens se censurent, se trompant et trompant les autres, ou bien entretiennent des relations seulement avec certaines personnes et deviennent incapables de vivre en communauté.

Ce type de famille détermine avec rigidité les rôles des enfants, leur imposant des directives et des normes de façon coercitive, principalement dans ce qui a trait aux rôles masculin et/ou féminin, dans les relations sociales. Outre cela, l’individu vit en se protégeant des choses du monde qu’il voit comme une menace constante de destruction pour la famille;

exemple

Maria, depuis toute petite, suivait les règles imposées par ses parents. Elle n’avait le droit de jouer qu’avec ses frères et ses cousins. Elle ne sortait jamais qu’accompagnée par quelqu’un, même devenue grande. Ses vêtements étaient achetés par sa mère. Elle n’avait pas le droit de s’habiller comme quelqu’un de son age et de son époque.

Toute désobéissance recevait un châtiment exemplaire. Elle ne pouvait regarder à la TV que les films et les programmes choisis par ses parents. Le monde était considéré comme dangereux, hostile et menaçant pour l’équilibre familial.

A l’âge de 22 ans, Maria se retrouva orpheline , ses parents sont décédés dans un accident. Elle entra dans une crise profonde quand elle découvrit les effets de la rigidité obsessionnelle de l’éducation reçue. Habituée à seulement obéir, elle se sentait incapable de prendre la moindre décision, incapable d’avoir une intelligence critique de la réalité? Accoutumée à vivre coupée des « étrangers », elle se sentait seule, désemparée, comme un enfant immature à la recherche de la consolation de ses parents.

 

CONTACT & RDV

Lydia Bousquet
PSYCHOLOGUE – SOPHROLOGUE – HYPNOTHÉRAPEUTE

Pour prendre rendez-vous

DIRECTEMENT EN LIGNE

  ou bien au

01 47 35 04 85     ou    06 08 57 02 50

 

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *