QU’EST-CE QUE LE CLIVAGE ?

Perversion #06 - Le clivage du moi - LES MINISODES - YouTube

Il s’agit d’un mécanisme de défense, théorisée simplement par Mélanie Klein, psychanalyste austro-anglaise du début du XXème. Pour le nourrisson, le sein de la mère se montre tour à tour bon ou mauvais, selon qu’il satisfait ou frustre le désir du bébé. Le principe nourricier lié à la nourriture, en l’occurrence le sein ou le biberon représentant la mère et son sein est clivé en Bon et Mauvais objet.

Les neurosciences apporte un éclairage nouveau, ce n’est pas qu’une histoire de seins, ni de rapport à la mère, mais cela concerne un contexte plus général, approprié ou non aux besoins de l’enfant, et qui engendre un dérèglement Physiologique.

Ce clivage en Bon et Mauvais objet amène l’adulte à adopter plusieurs mécanismes: « je suis une bonne personne » ou  » je suis une mauvaise personne ». Cela s’appelle de l’introjection

Et il bascule facilement de l’un à l’autre.  Il projette ce fonctionnement à l’extérieur « je suis avec une bonne personne » (je l’idéalise) mais elle peut se transformer facilement en une mauvaise personne dont je dois m’éloigner, ou qu’il me faut carrément rejeter ».

Nous somme là dans des notion d’impuissance et de toute puissance. Nous retrouvons cela dans les relations de couples.

Le mécanisme dans la relation « c’est grâce à moi ou a cause de moi que je vais bien (Toute puissance) ou (c’est grâce à moi ou à cause de moi que je me sens mal » (impuissance) jusqu’ici rien d’alarmant? Cependant ça va plus loin, puisqu’il projette le mécanisme à l’extérieur « c’est grâce à lui ou elle que je me sens bien » (toute puissance) ou c’est à cause de lui ou elle que je me sens mal (impuissance).

On reconnait le Clivé à sa personnalité très énergique. Il est en général séduisant, à l’air sur de lui et réussit dans la vie. Mais ce n’est malheureusement pas si simple, car en réalité, le clivé pense qu’il n’a de la valeur que s’il réussit. Sous une aisance apparente, il cache une faible estime de lui fondée sur honte de ne pas être assez aimable, par exemple de ne pas être physiquement assez attractif.

Ce qu’il se dit  » Regardez comme je suis beau, parfait et sans faiblesse »
Sa petite voix intérieure « Je suis inadéquat, on va me rejeter »
Son formatage  » Se couper du cœur (des sentiments) ou du corps plaisir libido, sexualité »
Sa blessure ; REJET, cœur meurtri, structure Rigide
Son désir profond : Garder le contrôle, dominer. Les autres doivent se conformer à sa façon de voir.
Son défi : Se relier dans sa verticalité, Intégrer l’esprit, les sentiments et le corps (tête, cœur, sexe) en même temps. Jouer librement dans le jeu de la vie, s’ancrer dans la matière.

LE CLIVE FOCALISE SUR L’IMAGE QU’IL PROJETTE A L’EXTÉRIEUR, IL NE SE SENT DIGNE D’AITRE AIME QUE S’IL RÉUSSIT.

Il est persuadé que la réussite permet de se sentir quelqu’un de bien et surtout, quelqu’un tout court. (JE SUIS EN VIE)

Ce qu’il se dit: « je suis, J’existe si je réussis à livrer une bonne image à l’extérieur. »

Chacun le sait maintenant que pour avoir des relations amoureuses saines, il faut être alphabétisé émotionnellement. Cela veut dire que tout le monde n’est pas capables de créer des relations intimes et du lien.

De façon simple et non simpliste, cela signifie que trop de pression, d’agitation ou d’hyperactivité n’est pas compatible avec l’intimité. De même trop peu d’activité ou trop d’immobilisme (fuite dans le sommeil par exemple) apporte trop de frein , d’inhibition, de dépréciation, de colère rentrée ce qui mène à un état dépressif, apathique, nuisant à l’intimité et à la fusion.

Dans la sexualité, l’équilibre à trouver se situe entre la passion et l’excitation du désir, qui activent l’orthosympathique, et le lâcher-prise associée à la tendresse, qui anime le parasympathique. (les 2 sont indissociables)

le problème de ce mécanisme de défense de l’archétype du « CLIVE3 :  Il sépare, coupe, catégorise, hiérarchise. Royaume du SOIT au lieu du ET

SOIT il aime au niveau du cœur, soit il aime au niveau du sexe, mais pas les 2 en même temps.

Avec cette injonction de l’image et du paraitre de plus en plus forte, de nombreuses personnes se retrouvent dans ce cas, à vivre des relations amoureuses insatisfaisante.

VOUS VOUS RECONNAISSEZ DANS CE COMPORTEMENT AU NIVEAU DE VOS RELATIONS AMOUREUSES ?

LA BONNE NOUVELLE,  C’est qu’il est possible de sortir de ce mécanisme de défense mal adapter dans la relation de couple , grâce à un accompagnement thérapeutique en individuel ou en couple  

 

 

 

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *