Les 4 archétypes liés à la survie

En cette époque troublée , un changement dans notre façon de vivre se fait ressentir. Notre mécanisme de survie est très sollicité. Aussi je vous propose de découvrir nos 4 archétypes liés a notre survie pour vous aider a avancer plus sereinement et en conscience des troubles et des ascenseurs émotionnels que beaucoup ressentent. 

LES 4 ARCHÉTYPES DE SURVIE : L’ENFANT, LA VICTIME, LA PROSTITUÉE, LE SABOTEUR

Chaque audios de cet article correspond un les des 4 archétypes. n’hésitez pas partager autour de vous, ces audios peuvent être une aide précieuse pour vos amis.

Si vous souhaitez allez plus loin,  n’hésitez pas à prendre RDV pour connaitre la roue de vos 12 archétypes qui œuvrent dans votre vie.

 

Spread the love

LE BESOIN D’ATTACHEMENT CHEZ L’ENFANT

LE PLUS GRAND DÉSIR DE TOUT ÊTRE HUMAIN EST D’AIMER ET D’ÊTRE AIME. Mais pas n’importe comment !

Nous souhaitons trouver la personne devant laquelle on pourra laisser tomber les masques, celles qui acceptera sa propre vulnérabilité. Et si quelqu’un tente de vous faire croire le contraire, c’est un fieffé menteur !

Pourquoi ce n’est pas si simple …. Parce que votre plus grand désir vous confronte aussi à votre plus grande peur : Celle d’être rejeté, abandonné, dominé, envahi, abusé, blessé, trahi, humilier, puni, incompris …

Selon la blessure que votre enfance et votre sensibilité propre ont exacerbé.

Il est donc très important de comprendre le besoin d’attachement chez l’enfant, car l’enfant est en devenir un adulte et en chaque adulte l’archétype de l’enfant est toujours présent .

 

Une thérapie sur la roue archétypales peut vous permettre de comprendre aussi quel profils amoureux vous avez développé et comment bien vivre votre relation amoureuse sans vous laisser dominer par vos blessures d’enfances

 

 

Spread the love

QU’EST-CE QUE LE CLIVAGE ?

Perversion #06 - Le clivage du moi - LES MINISODES - YouTube

Il s’agit d’un mécanisme de défense, théorisée simplement par Mélanie Klein, psychanalyste austro-anglaise du début du XXème. Pour le nourrisson, le sein de la mère se montre tour à tour bon ou mauvais, selon qu’il satisfait ou frustre le désir du bébé. Le principe nourricier lié à la nourriture, en l’occurrence le sein ou le biberon représentant la mère et son sein est clivé en Bon et Mauvais objet.

Les neurosciences apporte un éclairage nouveau, ce n’est pas qu’une histoire de seins, ni de rapport à la mère, mais cela concerne un contexte plus général, approprié ou non aux besoins de l’enfant, et qui engendre un dérèglement Physiologique.

Ce clivage en Bon et Mauvais objet amène l’adulte à adopter plusieurs mécanismes: « je suis une bonne personne » ou  » je suis une mauvaise personne ». Cela s’appelle de l’introjection

Et il bascule facilement de l’un à l’autre.  Il projette ce fonctionnement à Continuer la lecture

Spread the love

QUEL EST VOTRE SEMIOTYPE?

 

Apprendre a ce connaitre davantage, est un atout considérable. Indispensable à l’intelligence relationnelle, la connaissance de soi permet de savoir d’où part. Essentiel pour pouvoir arriver quelque part.

Qu’est-ce qu’un sémiotype ?

C’est profil, une tendance comportementale, ou encore une dynamique observable. Un forme de contraction entre sémiologie et archétype. 

La démarche rappelle un peu celle du détective qui va cumuler les indices afin de retrouver le coupable. Sauf qu’ici ni juge ni criminel, simplement la possibilité de se reconnecter à l’état d’esprit des acteurs dans la communication.

L’homme est une totalité et non une collection; qu’en conséquence, il s’exprime tout entier dans la plus insignifiante et la plus superficielle de ses conduites. Autrement dit, qu’il n’est pas un Tic, un goût, un acte humain qui ne soit révélateur « Jean Paul Sartre »

sémiologique : Observation et analyse des signes présents dans la communication (mots et gestes principalement)
Archétypale: renvoie nos traits de personnalité plus stéréotypés et répétitifs que nous le pensons.

Avant d’aller à la rencontre de l’autre, il est indispensable de se connaitre soi-même. Que nous le voulions ou non, nous influençons en permanence la relation à l’autre.

Vous allez trouver ci dessous un questionnaire. Il ne comprends aucun jugement moral, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses.

TEST : QUEL EST VOTRE SEMIOTYPE NATUREL?
Sélectionnez la réponse la plus appropriée et la plus proche de votre comportement. Continuer la lecture

Spread the love

L’amour aujourd’hui: un phénomène social ?

De plus en plus de personnes viennent en consultations avec de nombreuses souffrances liées aux questionnements sur la relation amoureuse , problème de couple, relations sexuelles frustrantes, difficultés sentimentale, partenaires multiples… L’amour aujourd’hui est-il un objet de consommation , un phénomène social ou quelque chose qui nous tombe dessus ? 

Mythe , réalité, morale, désirs, sentiment sexualité, recherche de l’âme sœur, de la flamme jumelle autant de questions existentielles liées à la relation de couple et l’amour

une conférence débat avec  Marie Bergstrom (sociologue), Véronique kohn (Psychotherapeute), Richard Memeteau (philosophe) , apporte leur éclairage sur le sujet qu’est la relation amoureuse, l’amour et le couple aujourd’hui

Spread the love

L’amour pour de vrai, c’est quoi?

Le véritable amour est un choix | Esprit Spiritualité Métaphysiques

L’amour est un sentiment de compassion chaleureuse essentiellement rempli du désir ardent de permettre à l’être aimé, de croître, créer, être nourri et nourrir les autres . Être guéri et guérir les autres, s’éduquer et éduquer les autres. Se protéger et protéger les autres. L’amour c’est aussi de combler ses besoins et de pouvoir faire en sorte de comblerles besoins des autres. L’amour c’est permettre à Continuer la lecture

Spread the love

Confinement & connexion avec soi

Le confinement peut être une opportunité pour faire une connexion
avec soi-même !

Ça veut dire quoi ?

On peut établir une connexion à trois niveaux différents :
1 – avec soi-même 
2 – avec d’autres personnes 
3 – avec la nature

La connexion avec soi-même est fondamentale pour toutes les autres formes de connexion. La connexion avec soi-même signifie que vous dites fondamentalement oui à qui vous êtes. Vous vous estimez suffisamment pour que les autres vous prennent au sérieux et vous écoutent. Vous avez de l’amour pour vous, à la base. Même si vous n’êtes pas parfait-es, même si vous avez des émotions ou des pensées négatives, cet amour pour vous-même vous conduit à un « oui » profond et à une volonté de comprendre vraiment d’où vient la négativité et comment vous pouvez vous guérir.

À partir de cette solide fondation d’estime de soi, une attitude compréhensive envers les autres se crée naturellement. Si vous acceptez vraiment de plonger en vous-même et que vous développez une meilleure compréhension de votre humanité, vous percevrez les autres d’une manière plus douce et tolérante. Vous serez plus généreux-ses, plus ouvert-es et vous serez moins enclin-es à juger. Cette attitude accroît votre faculté à lâcher prise sur tout comportement inauthentique et hypocrite envers les autres et vous pourrez vous ouvrir véritablement à vos expériences et à celles des autres. C’est enrichissant pour les relations et vous reconnaissez cela à la joie qu’un véritable contact vous donne.

Comment faire pour se connecter à soi-même ?

Observez-vous sans jugement, respirez à partir de votre cœur, écoutez votre corps, vos sensations et votre « petit moi jacasseur » est déjà un bon début de rencontre et de connexion avec soi !  C’est cela le début d’un travail sur soi, cela se fait sans effort.

Spread the love